Si l’alimentation conventionnelle a longtemps été prisée en Europe de l’Ouest, il n’en est plus de même actuellement .

 En effet Il semble que de plus en plus d’européens s’intéressent à l’alimentation bio, cela en raison des avantages des produits bio sur la santé. En effet l’étude de la Rabobank montre que les habitudes alimentaires en Europe ont tendance ont changé car et que la consommation de légumes frais s’accroît de manière notable. Les consommateurs rechercheraient des produits de bonne qualité, ayant du goût et issus d’une agriculture durable et de proximité.

  Aux Pays-Bas par exemple, la tomate cerise, vendue en petites boîtes, serait en tête des ventes devançant ainsi la tomate industrielle. En Allemagne, le petit poivron doux à consommer en snack a doublé ses parts de marché en huit ans. La filière des légumes frais semble donc être en plein essor.

  Cependant, les produits étant naturels, le rapport met en garde sur l’influence négative du climat qui pourrait engendrer une flambée des prix des produits. Il revient donc aux producteurs de saisir l’opportunité.